MP2018 : Les Greeters, amoureux de leur ville !

Greeters de Marseille

Cette année, Marseille accueille MP2018 : Capitale de l’amour avec une série de festivités pour une déclaration d’amour à Marseille-Provence. La fête commence avec le Grand Baiser du 14 février.

Le Grand Baiser

Depuis neuf années, les bénévoles de Marseille Provence greeters partagent au quotidien l’amour de leur Marseille avec des visiteurs venus du monde entier.





Témoignage de Julien, Greeters depuis 2011 :


« De Marseille on en a forcément tous une image d’Épinal ; la lumière, les odeurs, la méditerranée, l’accent,…
Quand tu arrives de Picardie a 20 ans, tu découvres aussi autre chose; comme une aventure qui commence, un voyage sur place et cette ville devient un personnage dans ta vie. Elle t’accompagne et influe tes humeurs; d’ailleurs, il y a des jours mieux vaut ne pas sortir, tu le sens. Certains s’en vont, tu les laisses passer et tu t’agrippes au rocher quand la vague part en ressac. Marseillais tu le deviens car personne n’a de prise sur ton identité et certains d’ici te le disent : sois toi-même, sois rebelle.
Seul découvreur de ton univers et de tes possibles rêves, ici, ils peuvent prendre racines en même temps que devenir chimères. Elle te le montre, tu n’as pas le droit à l’erreur mais tu as le temps avant l’hiver de prendre ses couleurs.
L’amour n’est pas forcement adapté pour parler d’un environnement nécessaire. Est-ce que le lion aime la savane ?
C’est ce qui l’environne, le construit. Le lièvre aime regagner son terrier après une course poursuite souvent perdue par son prédateur, moi j’aime gagner les flancs des collines et prendre de la hauteur face à cette urbanité parfois oppressante ou me perdre dans ses rues bigarrées où la marche devient refuge.
Après 20 ans d’arpentage j’aime encore Marseille, et je ne m’en lasse pas; et quand j’en pars, j’aime y revenir. »




Témoignage de Renée, Greeters depuis 2013 :


« FIERE D’ETRE MARSEILLAISE.
Qu’il fait bon vivre dans ma ville que tout le monde nous envie. Nous avons tellement de soleil qu’on va finir par le vendre.
Quand on arrive d’Aix en Pce ou de Toulon par l’autoroute on voit Notre Dame de la Garde, très belle vue.
Mais alors quand on arrive de côté de la mer, là c’est sublime, vue imprenable sur la rade de Marseille.
Tous les marins du monde entier peuvent vous le dire. Des ports plus grands ou plus petits il y en a, mais des plus beaux il n’y en a pas.
Je voudrais tellement que cette image néfaste que les journalistes s’acharnent à nous coller s’arrête. Franchement ils ne connaissent pas Marseille. Ses monuments qui ont un passé très riche, ses quartiers, des plus populaires ou un peu plus chics et les petites ruelles où il y a toujours quelque chose à raconter.
Tous les habitants qu’ils soient marseillais ou d’adoption peu importe, un jour, ils aiment.
Nous sommes depuis 2600 ans une ville multiethnique et nous le vivons très bien.
Oui j’ai l’accent marseillais, je compte bien le garder.
On va dire que je suis chauvine, hé bien tant pis. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>